plaid polaire recyclé

Un plaid coussin polaire éco-conçu

Un hiver sans plaid, c’est comme… un été sans soleil. Impossible à imaginer ! En effet, rien de tel qu’un plaid doux et confortable, pour se tenir bien au chaud. Meilleur ami des frileuses et des frileux, le plaid nous réchauffe, nous rassure, nous détend, bref, il est l’allié parfait pour lutter contre le froid et la déprime.  Et ce plaid là, il est pas tout à fait comme les autres ! D’abord, il est « écolo », puisqu’il est éco-conçu en polyester recyclé, ensuite il a plus d’un tour dans ses deux manches…

deux manches et deux poches qui « PLAID » en sa faveur

Des dimensions généreuses. Avec ses 140×210 cm, même les grands gabarits peuvent s’y envelopper (sans  orteils qui débordent!). Les plus petit.es peuvent s’y entortiller comme bon leur semble.

Grâce à ses deux manches intégrées, les bras sont libres pour pianoter sur son ordi, zapper avec la télécommande ou attraper son mug, sans avoir à sortir les bras du plaid. Quel luxe !

plaid manches
Avec des manches pour des mains toujours libres

Sur le devant du plaid, une poche kangourou cousue s’avère bien utile (pas pour accueillir ses enfants !) pour garder la mobilité de ses bras tout en réchauffant ses mains.

plaid poche kangourou
Comme un manchon pour des mains toujours chaudes

La possibilité de glisser les pieds dans le rabat qui servira à ranger le plaid. Même plus besoin de mettre une paire de chaussettes pour garder les pieds au chaud. Et armé.e de ce plaid, vous pouvez baisser un peu le thermostat et faire des économies de chauffage !

Un colori gris (attention, la différence de couleur sur nos visuels provient d’une luminosité ambiante changeante !), parfait pour se fondre dans toutes les décos.

La matière est agréable, douce et moelleuse. Heureusement pour un plaid de ce type me direz-vous, mais c’est tout de même important de le préciser.

plaid coussin moelleux
Parfait ce rabat pour se caler les pieds bien au chaud

Ce plaid coussin est aussi une bonne idée de cadeau. Attention, tout de même, offrez le peut-être en deux exemplaires, si le ou la destinataire vit en couple. Sinon, il y a un risque de tension entre les conjoints, lorsque le soir venu, il sera l’heure de se l’approprier pour regarder leur série préférée. Il est disponible sur le site internet de Nature & Découvertes au prix de 29 euros.

Le plaid redevient coussin en 3 pliages

Autre qualité de ce plaid, et pas des moindres, il est malin ! C’est un plaid 2 en 1, qui se transforme gentiment en coussin, quand vous n’avez plus besoin de lui.

Et le pliage est simple. Il suffit de l’étaler de tout son long, de replier un pan puis l’autre et d’enrouler le tout avant de l’incorporer dans le rabat prévu à cet effet..

Et hop ! Le voici transformé en coussin moelleux. C’est quand même mieux que de le laisser traîner sur le canapé, triste et informe,  exposé aux poils de votre chat ou de votre chien qui, en général, lui aussi adore se vautrer dans les plaids bien moelleux…

1 plaid = 82 bouteilles en plastique

Ce plaid coussin polaire est réalisé 100 % à base de polyester recyclé (rPET). Très bien… Mais c’est quoi exactement le polyester recyclé ? C’est une matière produite à partir de déchets plastiques, en particulier les bouteilles d’eau et de soda qui sont consommées par milliards chaque jour dans le monde. Ce polyester recyclé ou rPET nécessite 59 % d’énergie en moins que le polysester classique pour sa production d’après une étude de 2017 de l’Office fédérale de l’environnement suisse (OFEV). C’est une matière de plus en plus utilisée par l’industrie textile à la recherche de solutions éco-responsables. Ce plaid en est un bon exemple.  Il est réalisé à partir de 82 bouteilles en plastique !

A l’origine du plaid…

A la base, un plaid est un grand tissu épais de laine, en tartan, qui servait de « manteau robe » aux Highlander, en Ecosse, à partir de la fin du XVIe siècle (comme en porte le beau Jaimie Fraser de la série Outlander). C’était une large étoffe d’environ 5 mètres de double tartan, qui tire son nom du terme gaélique signifiant couverture : pladjer.

A l’époque, le plaid avait sur sa face intérieure, une série de boucles par lesquelles passait un cordon qui permettait au Highlander de s’habiller facilement, avant de caler le tout par une large ceinture en cuir. Il suffisait ensuite de l’arranger à sa guise pour transformer des plis en poches, qui accueillait provisions et autres objets utiles.

Par très mauvais temps – vents violents, gel ou neige – le Highlander trempait son plaid dans l’eau, avant de s’emmitoufler avec. L’eau faisant gonfler la laine, le plaid procurait une protection plus efficace contre le vent et l’air froid. Lorsque la température passait sous zéro, l’humidité produisait une mince couche de glace sur la surface extérieure, comme une couche d’isolant supplémentaire.

Le plaid coussin A découvrir en vidéo

Partagez-moi :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print

Une réponse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimez aussi...