Les différents systèmes de chauffage bois

Les différents systèmes de chauffage bois

Du bon vieux poêle à bois, aux chaudières automatisées, en passant par l’insert de cheminée et les poêles à granulés programmables, le chauffage au bois a de l’énergie à revendre !

Les systèmes de chauffage utilisant le bois énergie ont évolué et s’adaptent aux besoins de la vie moderne et aux exigences actuelles de confort.

4 points à retenir

  • Comparez leurs performances avant de vous décider
  • Privilégiez le label Flamme Verte pour votre appareil.
  • Veillez à la bonne qualité du bois et des granulés ou plaquettes et des facilités d’approvisionnement
  • Utilisez un appareil performant bien dimensionné selon les besoins de chauffage du logement et installé dans les règles de l’art !

Les chaudières à bois : performance et autonomie

Elles fonctionnent comme les chaudières classiques, c’est-à-dire qu’elles permettent de chauffer l’eau qui circule dans les émetteurs : radiateurs ou plancher chauffant, ainsi que l’eau chaude sanitaire. Elles utilisent soit des bûches, des plaquettes ou des granulés (pellets).

Les chaudières automatiques à plaquettes ou à granulés

Semblables aux chaudières au fioul ou au gaz, leur alimentation est programmée et automatique, grâce à une vis sans fin. Les chaudières au bois peuvent assurer le chauffage central et l’eau chaude sanitaire. Elles offrent un rendement souvent supérieur à 90 %. Elles produisent peu de cendres et des fumées très propres. Une bonne solution si vous construisez ou disposez d’une grande maison avec un local de chaufferie spécifique (il faut prévoir un silo).

Le prix ? Entre 15 000 à 20 000 € hors aides et crédit d’impôt

Les +

  • Moyen de chauffage écologique
  • Prix compétitif du combustible
  • Rendement performant
  • Autonomie, pas de manutention

Les –

  • Importantes capacités de stockage au sec du combustible
  • Prix élevé du matériel

Poêles à bois ocu granulés : chauffage esthétique et économique

De toutes les tailles et de tous les style, esthétiques et performants, ils sont la grande tendance du moment, et peuvent s’adapter aux différents besoins de chauffage.

Ce sont des appareils de chauffage de petite ou de moyenne puissance. Ils diffusent leur chaleur rapidement et directement par convection (la circulation de l’air) et par rayonnement (chaleur émise par le foyer). Ils peuvent également chauffer l’eau des radiateurs, pour les poêles hydro.

Idéal pour le chauffage d’une pièce, voire des pièces voisines, selon la configuration. Il est le moyen de chauffage privilégié dans les maisons basse consommation et bien isolées.

Placé au centre de l’habitation, il permet de la chauffer entièrement. On peut lui adjoindre une ventilation pour pulser l’air chaud dans toutes les pièces. Les modèles sont programmables, pour un meilleur confort. Lire l‘article sur les poêles à granulés.

Vous êtes tentés par un poêle à pellets ou à bois ? Faites appel à un pro, près de chez vous !

Les performances des poêles à bois

Très tendance, les poêles à bois sont aussi très performants, ce qui ne gâche rien !
40 à 80 % de rendement pour les poêles à bûches classiques,
60 à 70 % pour les poêles turbo et à postcombustion,
70 à 85 % pour les poêles de masse
plus de 80 % pour les poêles à granulés.

Les différents modèles de poêles à bois

Poêles à postcombustion (ou à bûches performant, ou à double combustion). Il est doté de deux chambres de combustion. L’air chauffé est injecté par des arrivées d’air. Il produit plus de chaleur, la combustion génère moins de résidus, mais le choix des modèles est limité.

Poêles turbo. Grâce à une arrivée d’air secondaire à mi-hauteur du foyer, l’air est injecté sur les flammes grâce à un tube de tirage réglable. Le tirage forcé est amélioré par un ventilateur. Il consomme plus de combustible, bonnes performances à plein régime mais moins satisfaisant au ralenti. Il est plus léger et moins cher.

Poêle de masse ou poêle à accumulation. Il utilise des matériaux comme la pierre, la brique ou le béton pour accumuler l’énergie d’une flambée rapide et intense (environ 2 h) et restituer la chaleur une fois le feu éteint pendant longtemps, jusqu’à plus de 24 h. …

Poêle à granulés de bois. Le bois brûlé est en granulés de bois avec un système d’approvisionnement automatique.

Poêle hydro. Il offre les mêmes fonctionnalités que les poêles à air chaud et permet en plus de se à raccorder sur un réseau de radiateurs en chauffage central. Il fonctionne comme une chaudière, il vous garantit votre chauffage complet pour tout l’hiver à un moindre coût.

L’intérêt des poêles à bois ? Simples, faciles à poser et à utiliser

Confort et bien-être pour les amateurs du « feu de cheminée » : les poêles à bois offrent les mêmes sensations, odeurs et bruits.

Le prix ?

A titre indicatif, le budget à prévoir selon le type de poêle choisi :

  • insert, foyer fermé, poêle à bûches 1 000 à 5 000 €
  • poêle à granulés classique 3 000 à 5 000 €
  • poêle de masse à granulés 5 000 à 16 000 €

Pour l’installation, comptez de 500 à 1 500 € pour les appareils indépendants et les chaudières manuelles et de 2 000 à 3 000 € pour les chaudières automatiques.

Les +

  • Simples, faciles à poser et à utiliser
  • Moyen de chauffage écologique
  • Prix compétitif du combustible
  • Rendement performant
  • S’adapte à tous les intérieurs
  • Prix abordable

Les –

  • Nécessité de recharger le combustible au moins un fois par jour
  • Nettoyage quotidien
  • Besoin d’une certaine capacité de stockage (bûches ou granulés)

A savoir sur les poêles à bois

Un poêle dans mon appart !

Contrairement à une idée reçue, on peut installer un poêle à bois dans un appartement. A la condition expresse que le règlement de copropriété ne prévoit pas de dispositions particulières contraires. Assurez vous également que le conduit de fumée est réglementaire, en faisant appel à une entreprise de ramonage ou à un chauffagiste.

Le label Flamme verte

Environ 80 % des appareils vendus sont labellisés Flamme Verte. Ils sont systématiquement éligibles au crédit d’impôt. L’étiquette Flamme verte indique la performance énergétique et environnementale des nouveaux appareils : le rendement énergétique de l’équipement et le monoxyde de carbone (CO) émis dans l’atmosphère. Elle les classe en cinq catégories, matérialisées par des étoiles, comme pour les hôtels, avec un maximum de 5 étoiles. Depuis le 1er janvier 2011, un critère supplémentaire, relatif aux émissions de poussières, a été ajouté. Pour être labellisés Flamme Verte, les appareils doivent afficher  4 ou 5 étoiles.

Le site internet propose la liste des appareils indépendants et chaudières labellisés.

flammeverte

Trouvez le poêle à bois ou à pellets qui vous va, demandez un devis dans votre région ?

 


Articles en relation

Poêles à granulés : tout ce qu’il faut savoir

La cote du poêle à granulés de bois, appelé également poêle à pellets, ne faiblit pas. Pratique et efficace, écologique

Le poêle à granulés en moins de 2″

Le poêle à granulés (ou pellets) en vidéo Une vidéo explicative à visionner avant de faire le choix d’opter pour

Chauffage bois : bûches, plaquettes ou granulés ?

L’augmentation du prix des énergies fossiles et les préoccupations environnementales ont remis au goût du jour ce mode de chauffage