composition peinture écologique

La composition de la peinture

La peinture, c’est magique… pour rafraîchir la cuisine, transformer le salon, illuminer la chambre. Et si la peinture est bio, c’est encore mieux. Car la peinture n’est pas un produit anodin. Explications.

Pourquoi privilégier la peinture écologique

Les progrès de l’industrie chimique ont transformé la peinture d’antan, peintures minérales et autres badigeons à base de chaux, de silicate ou d’argiles en produits ultra techniques, brillants, mats, satinés, poudrés… qui rivalisent de performances : haut pouvoir couvrant, facilité d’application, séchage record, anti-moisissure, anti-humidité, lavables et même dépolluantes depuis quelques années. Les promesses sont infinies… Mais pour arriver à ses performances vantées sur l’emballage, il faut utiliser une quantité importante de produits chimiques, plus ou moins toxiques. Qui vont se retrouver dans l’air intérieur de nos logements. 

Qu’est-ce qu’une peinture naturelle ou écologique ?

On préfèrera donc la peinture écologique ou naturelle. Elle  est composée de plusieurs éléments : des liants, des pigments (ou colorants), des charges (talc, craie, poudre de marbre, etc.), des solvants (diluants) et parfois des agents épaississants.

Les peintures écologiques  sont donc composées de matières premières naturelles et renouvelables. Elles utilisent des résines naturelles, dérivées de l’huile de lin ou de conifères, de l’huile de soja, de la caséine issue du lait, de la cellulose, etc., et des additifs d’origine naturelle.
Des essences d’aromates ou d’extrait d’agrumes et l’eau remplacent les solvants des peintures synthétiques. Les pigments sont d’origine minérale (ocres, oxydes de métaux) ou végétale. Exemptes de métaux lourds, de dérivés pétroliers et de solvants, les peintures « bio » peuvent tout de même émettre des Cov, Composés organiques volatils, et du formaldéhyde au moment de l’application. Mais en quantité bien moins importante ! De plus, ils sont évacués en quelques jours, contrairement aux peintures synthétiques qui peuvent libérer des Cov durant plusieurs mois, voire années.

Les différents types de peinture écologique

palette peinture bio La composition des peintures écologiques ou naturelles varie selon les ingrédients mis en œuvre pour leur fabrication. Chaux, argile et même algue permettent de fabriquer des peintures qui n’on rien à envier à leurs cousines synthétiques côté performances.
Leurs points communs ? Elles apportent un climat ambiant agréable dans la maison. Poreuses, elles laissent respirer les supports (contrairement aux peintures acryliques par exemple qui imperméabilisent les murs) et contribuent à une meilleure hygrométrie de l’air ambiant.
Et bien sûr, leur teneur en COV est bien moins importante.

La peinture à base d’algues, sans pétrochimie !

C’est la nouveauté de ces dernières années : la peinture à base d’algues, origine végétale et naturelle, donc ! En France, c’est une marque bretonne, Algo, qui a crée cette nouvelle recette de peinture écologique, composée à 98 % de produits biosourcés, dont les algues, mais aussi de carbonate de calcium issu de coquilles Saint-Jacques !

Collectées et transformées en Bretagne, elles fournissent une huile minérale utilisée pour fabriquer la peinture, notamment le liant. Miracle de la chimie verte, les produits pétrochimiques des peintures synthétiques sont ici remplacés par des résines biosourcées.
La peinture offre un taux de COV inférieur à 1g/litre, dix fois moins que le minimum autorisé par la norme Ecolabel ! De plus, grâce à sa composition biosourcée, la peinture est perméable à la vapeur, ce qui contribue à améliorer l’air ambiant.

Peinture Algo, peinture biosourcée à base d’algues.

  • Un taux très faible de COV : 10 fois moins que le minium autorisé par la norme Ecolabel 
  • Un haut pouvoir couvrant
  • Une grande résistance dans le temps.
  • Une variété de produits pour les différents supports : sous-couche, boiserie, murs, etc.
  •  Temps de séchage rapide
  • Une vaste palette de coloris
  • Un prix compétitif

La peinture à la chaux, saine et durable

Utilisée depuis des milliers d’années, la peinture à la chaux est une peinture minérale composée essentiellement d’eau, de chaux et de pigments. La chaux provient de la cuisson de pierres calcaires à très haute température (1200 degrés). La chaux est blanche. Pour la colorer, on rajoute des pigments : fer, oxyde de cuivre, etc.

On l’utilise à l’intérieur comme à l’extérieur. Grâce à son pouvoir régulateur d’humidité, elle contribue à un climat ambiant agréable dans la maison. Les bricoleurs éclairés pourront la fabriquer eux-même.

Ses principaux atouts :

  • Elle est saine et ne contient aucun COV
  • Elle est respirante et régule l’humidité des murs
  • Elle est isolante et résiste au feu
  • Elle est facile à appliquer et s’adapte aux support

Les inconvénients :

  • Elle doit être appliquée dans des conditions précises pour garder ses qualités (indiquées précisément quand elle est prête à l’emploi).
  • Les couleurs ont tendances à s’éclaircir. 
  • Elle n’est pas lessivable : en cas de tâche, une retouche sera nécessaire.

La peinture à l’argile

Des tons chaleureux, un bon pouvoir couvrant, perméable à la vapeur d’eau, la peinture à l’argile allie qualités esthétiques et sensation de bien-être. Ses ingrédients de base sont l’argile bien sûr, l’eau et la cellulose. Micro-poreuse, laisse respirer les murs et régule l’humidité.

Ses atouts : 

  • Des teintes à volonté : des blancs, beiges, gris, ocres, rouges… la palette varie selon les fabricants. Vous pouvez également créer vous-même votre propre couleur en utilisant des pigments en poudre.
  • Elle s’applique sur tous les supports : plâtre, béton, enduits, crépis, fibre de verre ou bois, mais pas le métal. A éviter : les portes et fenêtre car la peinture à l’argile ne résiste pas aux frottements !
  • Un fort pouvoir couvrant. Une seule couche peut suffire si le support n’est pas trop irrégulier.
  • Un isolant naturel.

Où trouver de la peinture bio et naturelle ?

Certaines grandes enseignes de bricolage on récemment ouvert leurs rayons à des marques de peinture plus naturelles. Attention toutefois à bien vérifier la composition de certaines marques qui utilisent le mot naturel ou écologique un peu facilement.
Sur internet, vous pourrez les trouver aisément, d’autant plus que nous vous avons préparé une sélection aux petits oignons.
A vos rouleaux !

Peinture à la chaux naturelle
Arcane Industries

Les + 

  • Sans solvant ni odeur, à base de chaux aérienne naturelle
  • Perméable à la vapeur d’eau
  • Application facile 
  • Peut s’appliquer en mono couche selon la couleur à couvrir (avec une sous-couche).
  • Aspect décoratif mat profond
  • Nombreux coloris disponibles

36 € (2,5 kg)

Peinture naturelle à l’argile, 
Elerkos, Livos

Les +

  • peinture naturelle sans solvants ni dioxyde de titane
  • l’argile apporte ses propriétés anti-allergiques et anti-humidité
  • effet mat sobre et élégant
  • elle peut se teinter à son goût avec des pigments naturels

39 € (10 l.)

Peinture naturelle satinée blanche murs et boiseries, intérieur, Natura

Les + :

  • 99% d’ingrédients naturels, certifiée Label Pure et Ecocert
  • Lessivable, nettoyage facile
  • Idéale pour les pièces humide et chambres d’enfant
  • Aspect satiné
  • Convient aux boiseries
  • Sans odeur, à l’exception d’une légère odeur d’huile végétale

43,90 € (2,25 L,1L/18 m2)

LES SPÉCIFICITÉS DE LA PEINTURE NATURELLE

Les +

  • Pas d’odeur ni d’émanations toxiques, pas de Cov, aucun dérivé pétrochimique.
  • Un bon pouvoir couvrant, les peintures écologiques sont perméables et laissent respirer les murs…
  • Elles sont respectueuses de l’environnement, de la fabrication (matières premières naturelles et renouvelables) à l’élimination (biodégradables).

 

Les –

  • Les peintures écologiques ont une palette de couleurs moins étendue, notamment pour les couleurs vives. Mais des progrès spectaculaires ont été réalisés ces dernières années.
  • Une application parfois moins performante, nécessitant des supports très bien préparés.
  • Des pigments pas toujours stables pour les couleurs vives.

La peinture bio fait maison

Il existe d’autres peintures naturelles, en majorité à base de caséine, une protéine du lait. Une peinture « à l’ancienne » à fort pouvoir couvrant. Elle a d’ailleurs l’aspect du fromage blanc. Elle est appréciée pour son rendu mat et velouté. Elle se teinte facilement. Très utilisées pour les boiseries et les meubles également.

Les peintures naturelles et écologiques résultent de longs siècles de tradition. Certaines ne se retrouvent pas dans le commerce mais ressemblent plus à des « recettes » mises en œuvre par des amateurs éclairés ou des artisans spécialisés. C’est le cas par exemple de la peinture à la fécule de pomme de terre, à la colle (détrempe) à utiliser uniquement en intérieur. Si l’aventure vous tente, vous trouverez sur le site de Terre Vivante, les recettes de ces peintures naturelles. Personnellement, j’ai fait quelques essais, pas très concluants (mais je retenterai l’expérience…)

Partagez-moi :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print

Inscrivez-vous à notre newsletter

Derniers articles

Vous pourriez aimez aussi...

papier peint écologique

Murs et plafonds déco et écolo

Outre les enduits naturels et leurs infinies possibilités décoratives, il existe toutes sortes de solutions pour habiller avec élégance et fantaisie vos murs et plafonds,

sol écologique et sain

De beaux sols 100 % écolo

Pour le plaisir des yeux et le confort des… pieds, un sol naturel ça change la vie ! Pour habiller les sols, les possibilités version écologique