comment choisir canapé écologique

Comment choisir un canapé écologique ?

Au sommaire de ce dossier

Un canapé écologique ? Pourquoi faire ? On n’y pense pas forcément, mais les meubles participent à la pollution de l’air de nos maisons. Votre canapé préféré aussi, très certainement. Composé de matériaux, de colles et de résines chimiques, il dégage des substances toxiques parfois bien longtemps après l’achat. Et contrairement aux produits de décoration et de construction soumis à l’étiquette environnementale, qui nous renseigne sur les émissions volatiles polluantes, le canapé reste muet sur le sujet. Voici donc quelques conseils indispensables pour choisir en toute conscience, un canapé droit, d’angle, convertible, etc.

Le canapé, un meuble devenu jetable

Révolu le temps où les meubles se transmettaient de génération en génération : l’ameublement moderne a bouleversé les traditions et les conditions de production. Afin d’être renouvelés souvent, les meubles doivent se vendre à bas prix. Pour garantir un prix mini, forcément on sacrifie beaucoup. La qualité bien sûr, mais aussi le respect de l’environnement, la santé et le social. C’est vrai, il est bien difficile de résister à la tentation frénétique de changer sa déco, et de virer le canapé qui nous paraît démodé. D’autant que chaque jour, les hypermarchés de l’ameublement et de la déco nous allèchent par des promos incroyables ! Mais posons-nous deux minutes. Dans le canapé, donc. Et prenons le temps de l’examiner sous toutes les coutures, histoire de découvrir ce qu’il nous cache…

Des matériaux pas très écologiques dans nos canapés

Tout d’abord, les détails de la composition de notre canapé synthétique :

La structure du canapé

Elle est le plus souvent constituée de bois aggloméré. Il s’agit de déchets de bois fragmentés, triés, puis mélangés à de la colle avant d’être pressés à chaud et poncés.  Ils présentent une forte concentration de formaldéhyde, notamment dans les colles et résines utilisées pour lier les déchets de bois des meubles à bas coût (liant peu coûteux). Ces panneaux agglomérés ou de MDF (panneaux de fibres à densité moyenne), servent à la fabrication d’un bon nombre de notre mobilier quotidien : armoires, commodes, tables et autre mobilier quotidien. Difficile d’y échapper

⇒ A privilégier :

  • le bois massif
  • les panneaux en bois lamellé-collé
  • les panneaux sans urée-formol et formaldéhyde (les fabricants l’indiquent quand c’est le cas, mais c’est encore trop rare notamment dans l’ameublement). Pour information : les panneaux de particules classés E1 contiennent moins de formaldéhyde. Un seuil inférieur, nommé E0.5 -le E0 est à l’étude chez les fabricants. On l’attend avec impatience ! – 
  • les matériaux naturels : le rotin qui connaît un retour en force, la jacinthe d’eau, le bambou, etc.

Le bois

Le bois massif, c’est mieux, on est d’accord. Mais attention, il subit souvent de nombreux traitements préventifs et curatifs : solvants (white-spirit, xylènes), insecticides (pyréthrinoïdes de synthèse), fongicides (carbamates, azoles, ammonium quaternaire), etc., selon l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS).

⇒ A privilégier : le bois traité avec des produits naturels (huile, cire, baume à la cire d’abeille).

L’assise et les coussins du canapé

Ils sont généralement des mousses de polyester ou polyuréthane, pièges à COV et repaire de rêve pour les acariens.

⇒ A privilégier : les mousses garanties sans CFC (agent expanseur), surtout dans les canapés-lits. Certaines mousses incorporent dans leur formule de nouveaux polyols d’origine végétale (soja) en substitution à des polyols issus de la pétrochimie. Le label Certipur (voir labels) est une garantie supplémentaire.

Les tissus

Ils sont traités avec des composés chimiques afin de les rendre imperméables, anti-feu, anti-tâche… C’est bien pratique mais potentiellement nocifs. Sans oublier les fongicides généreusement imbibés pour éviter les moisissures lors du transport des canapés fabriqués à l’autre bout du monde.

⇒ A privilégier : les tissus en matières naturelles (coton, lin), bio de préférence ou non traités.

Le cuir

Si le canapé en cuir en impose au milieu du salon, ses dessous ne sont vraiment pas chics ! Le cuir est  traité en général par des procédés chimiques particulièrement polluants pour le rendre stable et souple (tannage aux sels de chrome). Les conditions de production, notamment en Asie et en Afrique du Nord, génèrent des catastrophes écologiques et la pollution massive des rivières et des nappes phréatiques, empoisonnant les ouvriers et des populations entières.

⇒ A privilégier : un cuir issu d’un tannage végétal, à l’aide d’extraits de plantes, sans traitement. Le choix est plus restreint, mais l’air sera plus sain…

Les colles, résines, vernis présents dans les canapés

Ils sont utilisés pour l’assemblage et les finitions dégagent de nombreux solvants qui contribuent à polluer l’air de votre intérieur.

⇒ A privilégier : colle à l’eau, vernis sans solvants.

Des conseils pour buller sereinement dans son canapé écologique

1. Sentez

Si le meuble que vous convoitez dégage une forte odeur « chimique », interrogez-vous… Il a peut-être subi trop de traitements ou un problème lors de sa fabrication (plusieurs grandes enseignes ont dû rappeler des meubles « toxiques »). Et profitez-en pour avertir le vendeur.

2. Auscultez les panneaux de bois aggloméré

Ils sont classés selon leur degré d’émissions de formaldéhyde. Si vous avez accès à cette information, privilégiez le A+.

3. Privilégiez le bois massif, local ou certifié, non traité

4. Sortez des sentiers battus

Il n’y a pas que les géants internationaux (suédois ou autre) sur le marché des canapés, de nombreuses entreprises proposent des meubles fabriqués localement ou issus du commerce équitable. Ils travaillent avec des designers pour développer des gammes contemporaines, éco-conçues,  alliant esthétique et qualité. Le prix sera certes plus élevé mais la durabilité également.

5. Repérez les bons labels pour votre canapé écologique

C’est l’unique label français officiel pour l’ameublement. Il est avant tout un gage de sécurité et de solidité. Un meuble ainsi labellisé a subi une batterie de tests pour éprouver sa tenue à la lumière, sa solidité, son confort, sa robustesse… La certification est délivrée par les laboratoires de l’Institut Technologique FCBA selon un cahier des charges très strict.  Répondant aux nouvelles préoccupations des consommateurs, la marque NF Ameublement intègre désormais des critères santé et environnementaux. Ils portent sur la composition des matières premières, les revêtements, colle ou peinture, etc. Ainsi sont vérifiés notamment l’origine légale des bois utilisés, la limitation des émissions de formaldéhyde et les emballages utilisant des matériaux facilement recyclables et/ou issus de ressources renouvelables.

Utile : la liste et les coordonnées des entreprises certifiés NF Ameublement.

Il a été créé à l’initiative du groupe Cauval et offre la garantie qu’aucune substance nocive pour la santé et l’environnement n’entre dans la composition du meuble, ni n’est entrée dans son processus de fabrication ou à son contact durant le transport. Le label Home Care est apposé progressivement (étiquette recto-verso grand format) depuis mars 2012 sur tous les produits fabriqués par les entreprises adhérant à la charte.  Simmons et Dunlopillo (appartenant au groupe Cauval) sont les deux seules entreprises adhérentes. Un label confidentiel… 

ecolabel

Les garanties : limitation de certaines substances dangereuses pour la santé humaine, produit durable et de qualité supérieure, pollution de l’air intérieur réduite.

label-confiance-textile

Le label textile d’origine suisse garantit l’absence de substances indésirables pour la santé et la peau. Il  s’applique à tout type de produit textile, naturel ou synthétique, mais aussi aux matelas, plumes, duvets, mousses, rembourrages ainsi qu’aux articles en cuir. Il garantit l’absence (ou une teneur très faible) de substances indésirables pour la santé et pour la peau (formaldéhyde, métaux lourds, phénols chlorés, pesticides, phtalates, organo-étains, benzène et toluène chlorés, colorants cancérigènes ou allergènes, retardateurs de flamme …). Les émissions de COV (composés organiques volatils) sont également limitées ainsi que les dégagements d’odeur. Les valeurs limites varient selon les types de produits.

Label FSC (Forest Stewardship Council) ou PEFC (Programme for the Endorsement of Forest Certification). Ils garantissent un bois issu d’une forêt gérée durablement, selon des méthodes écologiquement responsables, contribuant à lutter contre la déforestation et la destruction des forêts primaires.

Le label Certipur peut vous rassurer sur la composition de la mousse de l’assise de votre canapé. Il garantit notamment la non utilisation de métaux lourds, ou son utilisation à des seuils limites. Les mousses ainsi certifiées ne génèrent aucun rejet tout au long de leur cycle de vie.

C’est le plus ancien écolabel existant. Il a été attribué à près de 10 000 produits de 80 catégories différentes. L’Ange Bleu essaie de promouvoir les « meilleurs produits », c’est-à-dire des produits qui montrent de meilleures qualités environnementales que les autres. L’Ange Bleu couvre le marché allemand mais est de plus en plus reconnu dans d’autres pays y compris en France.

6. Posez-vous les bonnes questions sur les labels et sigles

Sigles, logos, déclarations diverses, les meubles n’échappent pas à la mode. Vous trouverez des mentions plus ou moins fantaisistes qui relèvent de la simple auto-déclaration. Bref, pas très crédible tout ça. Sachez, par exemple, que parfois le logo ou signe peut concerner l’entreprise et non pas le meuble. Le marquage peut concerner un composant du meuble ou son l’emballage (bois éco-certifié), ou le meuble dans sa globalité (marques NF Ameublement, NF Environnement).

Une sélection de canapés écologiques

Vous voilà bien informés sur les dessous de votre canapé, et maintenant ? On ne vous laisse pas tout seuls ! Nous avons cherché pour vous les canapés les plus « écologiquement corrects ». Et ça ne court pas les rayons des magasins physiques et ni les sites en ligne, on vous le dit tout de suite !

Voici donc notre sélection spéciale Guide de la maison écologique qui devrait vous faire gagner du temps.

Canapés écologiques Maisons du Monde

L’enseigne de décoration a lancé en 2010  sa démarche d’éco-conception afin de transformer progressivement son offre produits.  Elle inclut depuis plus de critères de durabilité, notamment le contrôle des substances chimiques, via un cahier des charges pour ses fournisseurs,  l’utilisation de bois recyclé, bois tracé, le réemploi des produits, etc. ..

Le canapé Falkor 3 places

Inspiré du design danois, ce canapé 3 places éco-conçu gris clair chiné en tissu est particulièrement confortable et moelleux…

Prix : 999 €

Le canapé Roma

L’un des best-sellers de la marque, le canapé Roma a sa version éco-conçue depuis 2011. Particulièrement accueillant avec ses coussins généreux et confortables. Il utilise du bois certifié et offre une empreinte carbone limitée grâce à l’utilisation d’un substitut à la mousse polyuréthane, l’allègement de la masse de sa structure en bois et l’utilisation d’un revêtement biologique. Le canapé est fabriqué France et entièrement déhoussable pour faciliter l’entretien. De plus, la marque utilise pour la fabrication de ses meubles des panneaux agglomérés rejetant deux fois moins de formaldéhyde dans l’air que la limite fixée par la réglementation.

Le modèle, ici en version Canapé 3/4 places fixe, en coton bio taupe est disponible en mastic, beige, gris ardoise, marron, gris clair, ivoire.

Prix : 799 €

Le canapé Milano

Le canapé Milano est le second modèle éco-conçu de l’enseigne, réalisé avec une structure en pin écocertifié revêtue d’une toile pur coton bio. Fabriqué en France, ce canapé gris est entièrement déhoussable pour un entretien facilité. Très confortables, les coussins de ce canapé coton bio sont garnis de tissus recyclés. Disponible en 5 coloris, il est, comme le Roma, éco-conçu.

Prix : 499 €

Canapés écologiques Camif

La Camif, vénérable marque de 70 ans, autrefois centrale d’achat réservée aux instits, a entamé une seconde vie en 2009 en se recentrant sur l’équipement durable de la maison puis  en 2017 en devenant une marque 100 % web au service du local, du durable et de la consommation responsable. La Camif participe au mouvement #CfaitOù qui précise les coulisses de la fabrication et l’origine des composants des produits , le lieu de fabrication, le nombre d’emplois soutenus, etc. En 2018, elle a lancé Camif Édition, sa marque de design éco-responsable où vous pourrez dénicher des créations locales, design et durable.

Canapé Oscar, stylé et engagé

Assise profonde, toucher velouté, raffinement… Oscar a tout pour plaire. Il fera bon s’y lover sans arrière-pensées parce que ce joli canapé est fabriqué en France à Saint-Vallier,en Saône et Loire.

Et parce qu’il est durable, composé d’une mousse à base d’huiles végétales et du bois issu de forêts gérées durablement.

L’assise est en mousse haute résilience, développée à partir de matières premières renouvelables en remplacement de produits pétrochimiques habituellement utilisés.

Il existe en plusieurs coloris, en 2 ou 3 places et fait partie de la collection Oscar de Camif Édition, qui associe design et éco-conception. 

Prix : 799 €

Canapé Olivier, stylé et recyclé

Être élégant et graphique, n’empêche pas d’être respecteux de l’environnement. Bien au contraire !

Ce canapé Olivier nous fait rêver… avec son revêtement 100% polyester recyclé, sa mousse à base d’huiles végétales son bois issu de forêts gérées durablement, est fabriqué à Saint-Vallier (71).

Son + design : double accoudoir  élégamment travaillé.

Provenance des principaux composants :
– Mousse Origin (assises) : Crancey, France, 307 km parcourus depuis l’usine
– Bois massif : Corgnac, France, 308 km parcourus depuis l’usine

Disponible en plusieurs coloris : gris anthracite, bleu marine, rouge, etc.

Prix : 999 €

Canapé Eric & Julien, adapté à votre morphologie

Grâce à un système innovant et ultra-simple d’utilisation, vous pouvez moduler le confort du canapé et du fauteuil en fonction de votre morphologie ou de vos envies.

Grace à un rehausseur situé sous l’assise et derrière le dossier, vous passez d’une assise conventionnelle, à une assise haute et profonde (en repliant le rehausseur sur lui-même soit une double épaisseur sous l’assise), ou à contrario une assise basse et peu profonde (en repliant le rehausseur sur lui-même soit une double épaisseur derrière le dossier).
Les canapés et fauteuils de cette collection, fabriqués par l’entreprise familiale Mousse du Nord, à Neuville-en-Ferrain, sont recouverts d’un tissu à base de coton recyclé et de polyester et d’une mousse labellisée santé et environnement. Ils sont 100% déhoussables pour un nettoyage aisé.

Existe en 2 tailles et 7 couleurs.

Prix : 1199 €

Canapé naturel Onature

Spécialiste du canapé écologique en jacinthe tressée,  Ônature  propose des modèles conçus artisanalement et sans aucun produit néfaste pour la santé et l’environnement. Les assises sont en mousse Arcadia, issue du soja (belge), les tissus (coton, sergé de chanvre, toile de chanvre) sont bio et les housses confectionnées à Grenoble. 

Le mobilier en bois massif est fabriqué en France avec des finitions Aquaréthane (à l’eau).

 

Canapés écologiques Home Spirit

Créé il y a 12 ans, Home Spirit est un fabricant français qui propose un large choix de canapés haut de gamme. Mode, confortables, de tous les styles, avec un choix impressionnant de coloris de tissus, et de formes, au prix le plus juste, compte tenu de la qualité des matériaux utilisés. Tous les modèles des gammes Silver, Gold, Platinium et Flash sont fabriqués de manière à limiter au mieux l’impact de leurs activités sur l’environnement.

  • les caisses des canapés sont fabriquées avec des  bois massifs  (hêtre)  ayant reçu le label PEFC,
  • les panneaux de particules utilisés sont les moins émissifs de composés organiques volatiles (COV) du marché,
  • utilisation de colle à  l’eau pour assembler les différents blocs  de mousse et limiter ainsi un dégagement de COV,
  • pas d’utilisation de fongicide (DMF)
  • teintures végétales sans dérivé de pétrole ou produits polluants
  • 90% des approvisionnements à moins de 100 km afin de limiter les transports et donc la production de CO2.
  • Fabriqués en France et en Belgique.

 

Partagez-moi :

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur pinterest
Partager sur email
Partager sur print

Vous pourriez aimez aussi...

Sièges et fauteuils recyclés avec style

Fauteuil Voltaire défraîchi, chaise de cuisine affreusement banale ou méridienne déprimée… Déborah Cohen, fondatrice de Pouf et Sofa, les soigne avec amour et inspiration pour leur redonner