Arroser ses plantes en économisant de l’eau et du temps grâce aux ollas

Arroser ses plantes en économisant de l’eau et du temps grâce aux ollas

Au balcon comme au jardin, vos plantes ont besoin d’eau pour être belles et généreuses.  Les ollas, contenants en terre cuite poreux, permettent un arrosage ciblé et efficace, même lorsque vous partez en vacances. Gain de temps et d’eau assurés.

Entre les caprices de la météo, les sécheresses qui s’accumulent et les besoins particuliers des plantes en pot ou en pleine terre, l’arrosage peut vite devenir un casse-tête. Heureusement, les ollas offre une solution simple et économique pour irriguer ses plantes. En plus, c’est joli

Suivez le guide pour trouver l’olla qui vous va !

Hip, hip, olla !

Poterie d’irrigation. Source : ladivinejardine.com

Pour commencer, un peu d’histoire. Le principe nous vient des Anciens, hé oui et utilise des pots en terre cuite, les ollas.

Avant tout, il permet d’économiser jusqu’à 70% d’eau !

Ce système d’irrigation ancestral (il aurait 4000 ans) s’adapte naturellement aux besoins des plantes. Il est ultra simple à mettre en place.

Le terme « olla » vient de l’espagnol qui signifie marmite ou pot. C’est un contenant en terre cuite micro poreuse, avec une ouverture dans sa partie supérieure surmontée d’un couvercle.

Le principe : La constitution poreuse du pot ou de la jarre permet à l’eau de s’échapper doucement et directement au niveau des racines des plantes assurant ainsi un arrosage ciblé et très efficace. La plante ne puise que ce dont elle a réellement besoin et ne subit plus de stress hydrique.

L’installation : l’olla est enterrée au pied d’une plante puis remplie d’eau et refermée grâce à un couvercle ou un bouchon pour éviter l’évaporation et les insectes. Seul le col de la jarre dépasse du sol afin de pouvoir la réalimenter en eau.

Les contenances : il existe différents modèles et contenances, à planter, pour les jardinières) ou à enterrer : pour les gros pots, les carrés potagers et les jardins, les arbres.

Les atouts

  • 70 % d’économie d’eau
  • Arrosage divisé par 3
  • Développement de la faune et de la microflore, grâce au maintien d’un substrat meuble, humide
  • Réduit les mauvaises herbes car la couche supérieure de la terre n’est pas irriguée.

Quels modèles utiliser

Pour les jardinières et les potées : choisissez des ollas à planter, d’une contenance de 0,25 à 0,30 l en généra, ils peuvent irriguer jusqu’à 30 cm de diamètre. La partie inférieure en pointe se plante dans le terreau. Il suffit de mettre l’eau dans le réservoir de la partie supérieure. Très pratiques pour garantir une bonne irrigation à vos plantes pendant vos absences ( 1 semaine à 10 jours).

En pleine terre, utilisez les ollas à enterrer. Il en existe de tous volumes et peuvent arroser jusqu’à 1 m de diamètre.

  • 0,30 litre pour les petites plantes ou les potées ;
  • 1,5 litres pour les plantes isolées ;
  • 5 ou 10 litres : arbustes, arbres, potager

Comment installer ses ollas

L’olla doit être adaptée aux plantes qu’elle irrigue
Source : http://ollas-irrigation.fr/

Paillez pour plus d’efficacité

Un paillage en surface améliore encore l’autonomie des ollas.

Où trouver les ollas

Les potiers sont de plus en plus nombreux à proposer des poteries d’irrigation. Naturelles, émaillées, décorées, design, il en existe pour tous les goûts et toutes les bourses.

Voici donc une liste non exhaustive de sites internet, producteurs ou revendeurs, qui en proposent.

N’hésitez pas à nous partager les vôtres 😉


Oyas Environnement

L’entreprise est basée à Saint Jean de Fos dans l’Hérault a été fondée en 2014 et travaille avec un réseau local de potiers et potières.

La gamme de la société éthique et écologique Oyas Environnement

La Divine Jardine

L’ entreprise située dans la campagne lyonnaise propose des poteries d’irrigation les Ollas Jamet, réalisées par un potier.

Ollas Jamet réalisées par un potier, dans la région de Lyon
www.ladivinejardine.com


Ollas-irrigation.fr

L’entreprise est basée dans le Gard


Poterie Luton (Vendée)

Des ollas fabriqués sur site à la Merlatière en Vendée par des artisans potiers confirmés. La terre, matière première des produits est 100 % naturelle et biodégradable.

Ollas de la Poterie Lutton

Enfin, des vidéos pour mieux comprendre

Comment utiliser les ollas au potager par Rustica

Autre exemple intéressant dans ce reportage de TF1

Ollas à faire soi même

Certains bricoleurs réalisent leurs propres ollas à partir de pots de terre cuite. Mais attention, ces derniers doivent être suffisamment poreux pour diffuser l’eau.

Un petit tuto pour terminer ?

Le voici :

Vous utilisez des Ollas ? Alors, cela nous intéresse beaucoup au Guide de la Maison Écologique !

Envoyez-nous vos photos, partagez avec nous vos trucs et astuces…

Marie Fringand

Marie Fringand

Passionnée par l’écohabitat et toujours curieuse des nouvelles tendances, au service du développement durable.


Tags assigned to this article:
arrosageirrigationJardinollasoyas

Articles en relation

Sélection Noël : des mangeoires déco pour les petits oiseaux

Les cadeaux, plus on s’y prend tôt, moins on se prend la tête. C’est pourquoi nous avons sélectionné pour vous

Ecodesign et poésie pour nos objets quotidiens

La jeune maison d’édition de design Filomen transforme les objets de tous les jours en créations ludiques, poétiques et utiles. Petit mobilier, art

ecoGator : l’appli à dégainer pour bien choisir son électroménager

Choisir rapidement les appareils électroménagers les plus efficaces sans se perdre dans la jungle des étiquettes plus ou moins fiables et

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires Soyez le premier à commenter ce billet !

Ecrire un commentaire