Que faire de ses vieux meubles ?

Que faire de ses vieux meubles ?

Votre commode a fait son temps ? Votre canapé est à plat ? Comment s’en débarrasser ? Tour d’horizon des solutions citoyennes à votre disposition pour recycler vos meubles en toute sérénité.

La quantité de meubles dont les Français veulent se défaire chaque année est estimée entre 1,5 et 2 millions de tonnes, soit environ 26 kg par Français. Une masse de déchets non négligeable, l’équivalent  de 170 fois la tour Eiffel, qui, la plupart du temps, atterrit en déchèterie.
Jusqu’à récemment, près de 80 % des déchets d’ameublement, du matelas au placard, étaient enfouis purement et simplement, faute de filière de recyclage. Un gigantesque gâchis, d’autant que beaucoup de nos vieux meubles peuvent vivre une seconde vie ou fournir des matériaux pour de nouveaux produits par exemple.

Donner ou vendre

Avant d’envisager le pire – jeter le meuble -, interrogez vos proches et vos voisins, ils pourraient avoir besoin  du meuble en question.

Les associations caritatives, Emmaüs, Croix-Rouge, Envie, etc. sont preneuses. Elles viennent parfois les prendre à domicile, si vous ne pouvez pas les transporter , y compris dans les zones rurales. Dans certaines régions, Emmaüs fait la tournée des villages pour récupérer meubles et appareils électro-ménagers en bon état.

Autre solution : prendre un stand dans  les vide-greniers qui fleurissent dans nos villes et nos campagnes.  Et, bien sûr, mettre en vente vos meubles sur les sites spécialisés comme Le Bon Coin.

Penser ressourceries 

recyclerie

La recyclerie, gare Ornano à Paris. Artworks : Belen Fernandez Caballero // Photo : D.R.

Les ressourceries et recycleries se développent partout en France, vous pouvez y déposer les meubles (et les objets) dont vous ne voulez plus au point de collecte le plus proche de chez vous.

Profitez-en pour venir y chiner et acheter ce dont vous avez besoin. S’ils sont encore en état de marche ou réparables, les objets sont en effet remis en état, recréés, valorisés et revendus à des prix très accessibles. Dans le cas contraire, ils sont orientés vers les filières de recyclage ou d’élimination.

Ce sont également des espaces à haute valeur conviviale et créative, animés  par des artistes, des artisans et des personnes débordant d’imagination. Auprès d’eux,  vous pourrez  découvrir des initiatives collaboratives et des ateliers autour de l’art du recyclage et de l’upcyclage, qui consiste à réinterpréter la matière pour la métamorphoser.

Quelques adresses :

A Paris  la Recyclerie de la gare Ornano, ancienne gare du réseau ferroviaire de la petite ceinture : pas pour déposer vos vieux meubles mais pour apprendre à les recycler vous-mêmes ; La Collecterie à Montreuil en région parisienne, la  Recyclerie du Golfe ; dans le Gard, la recyclerie d’Anduze, etc.

Plus d’informations sur le site du réseau des ressourceries.

Jeter futé

26_kg_0_1

Illustration : www.eco-mobilier.fr

Votre meuble est en si mauvais état que rien ne pourra le sauver, il faut donc de le jeter. Oui mais pas dans n’importe quelles conditions. Tentez de lui offrir un nouveau destin : une métamorphose  en tatamis ou  revêtement d’aire de jeux pour enfants… C’est tout de même plus digne que de terminer en déchet à enfouir (il y en a déjà bien assez comme cela).

Depuis peu, votre vieux meuble  a de grandes chances d’être recyclé. Une nouvelle loi (mai 2013) réglemente le traitement des déchets d’ameublement et organise la filière de recyclage. Le consommateur y contribue, à chaque nouvel achat de meuble, par le biais de l’éco-participation (comme pour les appareils électroniques). La collecte a démarré en octobre 2013 et les chiffres semblent prometteurs.

C’est l’éco-organisme éco-mobilier qui est en charge du traitement des meubles issus des ménages, de la collecte au recyclage. Il a d’ailleurs signé des partenariats avec les acteurs de l’économie sociale et solidaire, Emmaüs et le réseau des Ressourceries.

Où trouver une benne éco-mobilier ? 

Eco-mobilier installe des bennes dédiées un peu partout en France, notamment dans les déchèteries et certaines enseignes de distribution de meubles, partenaires du programme éco-mobilier. Renseignez-vous auprès d’elles.

A Paris et dans les grandes villes, vous pouvez les laisser en bas de chez vous, après avoir contacté le service des encombrants. En théorie, les meubles que vous avez déposés, s’ils n’ont pas été récupérés par des passants intéressés, seront triés pour être valorisés.

Et vous ? Que faites-vous de vos anciens meubles ? Si vous avez des bons plans,  des idées futées et adresses utiles, n’hésitez-pas à les partager ici.

Marie Fringand

Marie Fringand

Passionnée par l’écohabitat et toujours curieuse des nouvelles tendances, au service du développement durable.


Tags assigned to this article:
éco-mobiliermeublerecyclage

Articles en relation

Sièges et fauteuils recyclés avec style

Fauteuil Voltaire défraîchi, chaise de cuisine affreusement banale ou méridienne déprimée… Déborah Cohen, fondatrice de Pouf et Sofa, les soigne avec

Isolez vos combles perdus, c’est le moment

N’oubliez pas vos combles perdus. En les isolant, vous gagnerez des degrés sans vous ruiner. Voici quelques conseils et bons plans

La balle de riz, l’isolant économique

Matériau naturel, la balle de riz est l’isolant écologique qui gagne à être connu. Appréciée pour ses qualités isolantes remarquables et

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires Soyez le premier à commenter ce billet !

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera pas publié
Les champs obligatoires sont marqués*