Isolation des murs

Isolation des murs

A l’origine de la fuite de 20 à 25% de la chaleur de la maison, les murs requièrent une isolation efficace. L’objectif est d’atteindre une résistance thermique (R) de 2,8 à 4 m².K/W, soit une épaisseur minimale de 112 mm pour un isolant qui possède une conductivité thermique de 0,040 W/m.K.

Pour les habitations neuves, l’idéal est d’utiliser un matériau de construction isolant qui permet d’éviter de recourir à une isolation additionnelle. Les maisons à ossature bois, les murs en briques monomur ou en béton cellulaire possèdent des qualités isolantes naturelles et procurent un excellent confort thermique, tant en hiver qu’en été.

Isoler par l’intérieur

Si vous devez recourir à une isolation par l’intérieur, il existe plusieurs possibilités en fonction du conditionnement de l’isolant choisi.

  • Les panneaux souples et les rouleaux présentent l’avantage d’être faciles à poser en utilisant une ossature métallique ou bois dans laquelle ils viendront s’intercaler. Cette ossature servant par la suite pour fixer les éléments de finition.
  • Les panneaux rigides, pour leur part, seront fixés directement sur le mur avec de la colle ou des clous. Ils présentent l’avantage de ne pas nécessiter de matériau de finition et peuvent recevoir une sous-couche de peinture, des enduits ou du papier peint.
  • Les isolants en vrac requièrent une manipulation moins aisée, puisqu’ils doivent être soufflés entre le mur et un panneau de parement. Cette opération doit être correctement réalisée pour obtenir une densité d’isolant convenable et éviter tout phénomène de tassement dans le temps.

Isoler par l’extérieur

Isoler les murs par l’extérieur est le procédé le plus efficace en rénovation, on parle alors de « mur manteau ». Cela permet de limiter au maximum les ponts thermiques et de ne pas modifier l’espace habitable, tout en apportant une protection aux murs face aux intempéries.
Il faut tout de même prendre en compte qu’isoler par l’extérieur est plus onéreux qu’une isolation par l’intérieur. De plus, l’intervention, qui modifie l’aspect extérieur de l’habitation requiert une déclaration préalable de travaux ou un permis de construire. Plusieurs méthodes existent pour procéder à une isolation par l’extérieur :

  • La fixation de l’isolant sur la façade se fait par collage ou par fixation mécanique. Ensuite, un enduit d’accrochage et un treillis d’armature permettent d’appliquer un enduit extérieur.
  • Le matériau isolant peut être recouvert d’un bardage en bois massif fixé sur une ossature en bois ou métallique.

L’isolant, une fois fixé aux murs, peut accueillir une nouvelle paroi non porteuse qui sert de protection. Cette paroi peut être par exemple constituée de briques en terre cuite.


Articles en relation

Le poêle à granulés en moins de 2″

Le poêle à granulés (ou pellets) en vidéo Une vidéo explicative à visionner avant de faire le choix d’opter pour

Isolation de la toiture

Plus léger, l’air chaud monte dans la maison et cherche à s’échapper par le haut. On estime que 30% de

Isolation du sol

Certes, l’isolation du sol de la maison n’est pas une priorité absolue, puisqu’on estime à 10% les pertes thermiques dont il