Les Certificats d’économie d’énergie ou CEE

Les Certificats d’économie d’énergie ou CEE

Le dispositif des Certificats d’économie d’énergie (CEE), appelé communément prime énergie, permet aux particuliers de se faire rembourser une partie de leurs dépenses de travaux d’économie d’énergie. Cette aide financière peut alléger la facture de plusieurs centaines d’euros. La prime est versée aux particuliers sous forme de chèque bancaire ou en chèque cadeaux, selon les programmes de CEE.

Elle est en moyenne de 374 € sur l’ensemble du territoire, avec de fortes disparités selon les régions, selon une étude Primes énergie. Comptez aux alentours de 400 € pour des travaux d’isolation et de 300 € pour l’achat d’une chaudière éco-performante.

En quoi consiste les Certificats d’économie d’énergie ?

Le dispositif  existe depuis 2005, mais il est très peu connu du grand public, puisque seulement 4 % des particuliers auraient eu recours à cette aide financière.

Il a été instauré par la loi POPE de 2005 (programme fixant les orientations de la politique énergétique) afin de mieux maîtriser la dépense énergétique du pays. L’État oblige les fournisseurs d’énergie (gaz, pétrole, électricité) et de carburant à réaliser ou à inciter à réaliser des économies d’énergie. De plus, il fixe un quota d’économies à réaliser sous peine de pénalité. Pour cela, ils peuvent réduire leur propre consommation d’énergie ou inciter leurs clients (particuliers, professionnels, collectivités locales) à réaliser des travaux d’économies d’énergie. Pour valider les économies réalisées  par ces différents acteurs, l’État délivre des certificats, les C2E. Les fournisseurs d’énergie, de combustible et de carburant peuvent en racheter pour atteindre leurs objectifs.

Qui propose les Certificats d’économie d’énergie ?

Les enseignes de la grande distribution fournissant des carburants (Leclerc, Carrefour, Auchan, etc.), sous forme de bons cadeaux, de primes directement reversées sur votre compte fidélité, de cartes, etc. Les Total, Avia et autre Esso ont noué des partenariats avec les grandes surfaces de bricolage (Castorama, Mr Bricolage, etc.), des organismes professionnels, des structures spécialisées pour proposer au grand public ces primes énergie.

Conseil : Ces primes sont variables d’une enseigne à l’autre pour les mêmes travaux. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence en réalisant des simulations en ligne.

Comment en profiter des Certificats d’économie d’énergie ?

  • Les travaux doivent être éligibles (17 au total : isolation, chauffage, énergies renouvelables)
  • Les travaux doivent être réalisés par un professionnel disposant de certifications.
  • L’inscription préalable, avant les travaux est indispensable.

Pour tous les détails, consultez les pages du site de l’Ademe consacrées aux CEE.


Articles en relation

L’éco-prêt à taux zéro pour financer les travaux sans apport

L’éco-PTZ , éco-prêt à taux zéro, est un dispositif permettant de financer les travaux de rénovation énergétique sans avoir à

TVA à 5,5% : pour la rénovation énergétique seulement

Depuis janvier 2014, les taux de TVA ont augmenté, cela ne vous aura pas échappé. Sauf pour les travaux de

Crédit d’impôt : réduction fiscale pour la rénovation énergétique 

Les particuliers, propriétaires et locataires, peuvent bénéficier d’un allégement fiscal de 30 % du montant des travaux de rénovation énergétique.