Grosse chaleur : conseils de pro pour préserver vos plantes

Grosse chaleur :  conseils de pro pour préserver vos plantes

On adore la fraîcheur bienfaisante que nous procurent les jardins, les arbres, les espaces verts et autres petits coins de verdure. En ces temps de grosses chaleur, ils nous apportent une solution naturelle et économique pour faire baisser notre température. Mais attention, les végétaux souffrent eux aussi de la chaleur. Voici quelques conseils de pro pour prendre soins d’eux durant l’été.

Les jardins, arbres et espaces verts permettraient de faire baisser le thermomètre de deux degrés. C’est ce que démontrent les recherches présentées par l’UNEP, les entreprises du paysages, dans le Guide « Des jardins pour le climat ». Raison de plus pour bichonner les plantes, sur nos balcons, nos terrasses et dans nos jardins, en suivant leurs conseils.

Conseil n°1 : Un arrosage réfléchi 

watering-can-823866_1280Les feuilles de votre hortensia sont en berne… Votre basilic se fripe… Vite de l’eau ! Oui , mais à condition de bien doser et de programmer l’arrosage.
Contrairement à ce que l’on pourrait penser, un arrosage fréquent en forte période de chaleur n’est pas forcément une bonne idée. Pour le jardin,  les terrasses et les balcons importants, l’idéal est le goutte-à-goutte. Si l’on n’en a pas,  pour « permettre une hydratation continue au niveau des racines, on préfèrera un arrosage important une fois par semaine, plutôt que plusieurs petits arrosages quotidiens. Et bien sûr on arrose le soir, une fois le soleil couché » précise Violette Egon, paysagiste en région Rhône-Alpes.

Choisir les plantes prioritaires : les plantes annuelles, plus fragiles que les vivaces, le rosier une fois par semaine, les arbres bien enracinés, tous les 15 jours. Quant au gazon, inutile de vous acharner et de gaspiller l’eau. Il va souffrir de toute façon de la chaleur et des arrosages « obsessionnels » ne le sauveront pas forcément.

Conseil n°2 : Attention à l’exposition

En période de canicule, les racines d’une plante en pot peuvent facilement monter jusqu’à 40°C. Dans un jardin, la terre va œuvrer comme régulateur thermique, apportant chaleur ou fraîcheur au système racinaire. Pas dans les plantes en pot. Alors on agit vite !

Pour éviter la surchauffe  :

balcony-778544_1280Sur la terrasse ou le balcon, on déplace les jardinières suspendues, on les place au pied d’un mur pour qu’elles bénéficient d’un surcroît d’ombre, on leur trouve un emplacement moins ensoleillé : sous un arbre, contre un mur au nord ou à l’est, sous un parasol…

– si les pots sont à l’ombre et pour les plantes plus fragiles, on peut les entourer d’une matière isolante (papier…) afin qu’elles retiennent mieux l’humidité et la fraîcheur de la nuit ;

– l’idéal est de choisir des jardinières comportant un bac de rétention d’eau, qui laisse passer un peu d’air et prolonge l’hydratation de la plante.

Dans le potager, on dépose des cageots retournés sur les rangs de salades  pour les protéger du soleil et faire diminuer la chaleur.

Pour les rangs de haricots ou autres, des tunnels recouverts d’une toile d’ombrage devraient protéger vos récoltes.

Conseil 3 : tailler pour limiter l’évaporation

En période de sécheresse, le plus grand risque pour les plantes du jardin réside dans leur déshydratation.

Or, plus le volume de la plante est important (nombreuses branches, feuillage fourni…), plus l’évaporation sera forte.
La solution , on taille !  Principalement les vivaces. Si la floraison a déjà eu lieu, une taille préventive limitera l’ampleur de la plante qui donc résistera mieux à la chaleur.

A la fraîche bien sûr…pour éviter l’insolation !

Marie Fringand

Marie Fringand

Passionnée par l’écohabitat et toujours curieuse des nouvelles tendances, au service du développement durable.


Tags assigned to this article:
Jardin

Articles en relation

Matériaux durables : suivez le guide

Un éco-guide des matériaux afin d’informer  ses clients sur les matériaux de construction et de rénovation. C’est la bonne idée du groupe

Antegrin : une antenne écolo, esthétique et made in France

Marre de votre antenne râteau disgracieuse ? Faites plaisir à votre toit et à votre portefeuille avec une antenne TV ultra-compacte,

Papier écologique : comment choisir

Vous êtes tenté par le papier écologique ? Voici quelques conseils et pistes à suivre pour trouver la ramette idéale… Diminuer

Pas de commentaires

Ecrire un commentaire
Pas encore de commentaires Soyez le premier à commenter ce billet !

Ecrire un commentaire

Votre email ne sera pas publié
Les champs obligatoires sont marqués*