Conseils pratiques pour un air intérieur plus pur

Côté matériaux

Choisissez des matériaux écologiques, en particuliers des isolants naturels comme le liège, le chanvre, la laine de bois.

Côté déco

Refaire sa déco ou repeindre le salon n’est pas sans risques ! A moins de choisir les bons produits, sains et esthétiques. Pour limiter la pollution intérieure, privilégiez les peintures naturelles, elles vous garantissent une atmosphère saine à la maison. Pour vos murs et plafonds, optez pour des peintures sans métaux lourds ni solvants organiques comme le fameux white-spirit, substance très agressive pour l’organisme et l’environnement. Ayez le réflexe enduits et badigeons à l’ancienne à base de chaux et de pigments minéraux, très décoratifs.

Côté sol

Oubliez les revêtements PVC, stratifiés ou moquettes synthétiques, au profit de revêtement naturel : le liège, le linoléum (le vrai à base d’huile de lin) esthétique et facile d’entretien, idéal dans les chambres d’enfants, sans COV ni métaux lourds. A moins de préférer les revêtements en fibre naturelles : jonc de mer, coco, sisal, bambou ou bien sûr le parquet massif, la pierre, ou de la moquette dépourvue de produits chimiques garantie par le label GUT. Les industriels de la moquette, membres du GUT se sont engagés à agir de manière responsable vis- à- vis de l’environnement. Le label indique que la fabrication du produit a tenu compte d’une série de critères environnementaux, garantit l’absence de substance polluante ainsi qu’une attention spéciale pour le recyclage et l’emballage. Les émissions de COV, de substances cancérigènes et d’odeurs sont limitées au minimum.

Côté aménagement

Les meubles, placards et autres étagères dans nos maisons dégagent eux aussi des polluants nuisibles à la bonne qualité l’air. Evitez les meubles en panneaux de particules et leurs émanations de formaldéhyde. Préférez le bois massif, sauf si vous pouvez vérifier que les panneaux utilisés dans le meuble que vous convoitez sont de classe E1.
Vérifiez l’origine et la composition des vernis, lasures et peintures utilisés. Rassurez vous avec les labels comme Natureplus, l’Ange Bleu ou l’Ecolabel européen. Ils garantissent le respect de critères environnementaux et l’interdiction ou la limitation des composants toxiques. Achetez peinture, vernis ou lasure dans une boutique de matériaux bio et faites vous-même les finitions. C’est plus écologique et plus économique. Si vous ne pouvez pas remplacez vos agglomérés et autres mélaminés, recouvrez les d’un vernis à base d’huile de lin et de résines naturelles . Pour vos parquets, attention aux vitrificateurs conventionnels. Utilisez plutôt une huile dure, sans COV et sans reproche !


Articles en relation

Air intérieur : chassez les polluants !

Le fond de l’air effraie… L’air que nous respirons à l’intérieur serait jusqu’à dix fois plus pollué que l’air extérieur,

Identifier les coupables, Cov et compères

L’air que l’on respire à l’intérieur peut avoir des effets indésirables sur notre confort au quotidien : gêne, odeurs, somnolence, irritation

Une étiquette environnementale pour les produits de construction et de décoration

Depuis le 1er janvier 2012, un décret impose le premier étiquetage en matière de santé environnementale pour les produits de